MJT Logo

Les floraisons du printemps au Japon

La majorité des cerisiers fleurissent entre le 30 mars et le 15 avril selon les régions du Japon, la fleur de cerisier, très délicate, fane et tombe très vite et il est souvent difficile de prévoir avec certitude le spectacle des floraisons. Il existe cependant une météo très précise de ces floraisons généralement disponible dès le début du mois du mois de janvier.

Pourtant d’autres périodes sont possibles.

Il existe ainsi des variétés précoces de cerisiers comme le Kawayuzakura qui fleurit dès la fin du mois de février. Ces cerisiers se trouvent dans la péninsule d’Izu à 1h30 de train de local de Tôkyô, dans la préfecture de Shizuoka et sont considérés comme les cerisiers les plus précoces du pays.

On peut aussi compter sur les différences climatiques au Japon où il existe un très grand nombre de microclimats. Toujours dans la préfecture de Shizuoka on pourra admirer les variétés courantes de cerisiers dès la mi-mars grâce au climat doux de cette région. Les régions plus chaudes du Kyûshû voient leurs cerisiers fleurir au moins deux semaines avant le reste du pays.

Pour un départ plus tardif à la fin d’avril ou en mai les cerisiers seront en fleur dans le Nord du Japon et en Hokkaido.

Mais les cerisiers ne sont pas la seule floraison à voir au Japon.

Les fleurs de pruniers, ume, sont aussi célèbres au Japon que les cerisiers. La fleur de prunier évoque les premiers signes de printemps au Japon et fleurit généralement à la mi-février jusqu’au début de mars et sont très nombreux sur les sites de temples et les parcs. La fleur de prunier blanche ou parfois rose ressemble énormément à celle du cerisier et peut parfois porter à confusion.

Pour résumer :

mi-février-mars : floraison des pruniers.

Fin février-mi-mars : cerisiers précoces à Izu

mi-mars-avril : premières floraisons dans l’Ouest du Japon

fin mars-mi-avril : grande période des floraisons

avril-mai : floraisons tardives dans le Nord du Japon.