MJT Logo

5 bonnes raisons pour visiter Kyôto en hiver

 

  • Les tarifs et la fréquentation

Après le réveillon de la Saint-Sylvestre et jusqu’à la mi-mars la fréquentation des lieux touristiques au Japon baisse de plus de moitié et une grande partie des visiteurs occidentaux disparaissent du paysage. Alors que le Japon connaît un boom du tourisme l’hiver offre une période de répit et de tranquillité dans des sites autrement bondés.

La chute de la fréquentation entraîne automatiquement dans les hôtels une baisse des tarifs importante et brusque puisque entre le 31 décembre et le 2 janvier votre nuit pourrait voir son prix diminuer du tiers. Un voyage à petit budget au Japon serait un bon plan.

  • Profiter des ryôkan

Les températures moyennes à Kyôto ne dépassent pas les 9-10°C, Kyôto est une cuvette entourée de montagne, le froid y est plus important et perçant que dans les villes voisines.

C’est donc le moment idéal pour profiter des ryôkans (à prix réduit) et fréquenter les bains chauds qui seront parfaits pour réconforter après une journée de visite.

  • Assister au setsubun

Le 3 février les Japonais fêtent l’arrivée du printemps lors du Setsubun no Hi. Une journée spéciale partout au Japon mas particulièrement à Kyôto puisque en ce jour les geishas parés de leurs kimonos d’hiver se réunissent au sanctuaire de Yasaka à Gion pour le traditionnel lancé de haricots secs. Ces haricots sont utilisés pour chasser les mauvais esprits au cri de « Oni wa soto ! ».

  • Assister au Toshiya

Un peu auparavant, le dimanche le plus proche du 15 janvier se tient une autre tradition incomparable de Kyôto, le Tôshiya. Un concours d’archer pratiqué par les femmes. Ce concours rappelle les anciens concours d’archeries qui se déroulaient au temple bouddhiste du Sanjûsangendô, dans le Sud de Kyôto. Ce jour-là les concourantes arrivent parées de kimonos modernes très colorés et de leurs arcs longs japonais typiques du kyûdô, la voie de l’arc. Leur but est d’atteindre la cible 60 mètres plus loin. Ce concours est l’un des plus connus du Japon, et l’un des plus beaux à observer

  • Admirer Kyôto sous la neige

La neige ne commence à tomber généralement qu’avec la nouvelle année jusqu’à la fin de février. Qui ne rêverait pas de voir le pavillon d’or couvert d’un toit de neige  ou le jardin sec du Ryôanji gelé dans beauté de l’hiver. Voit Kyôto sous la neige pousse un cran au-dessus la capacité de cette ville à nous émerveiller par sa beauté et son élégance.

Cela vaut beaucoup de sacrifices.